Jean-Georges Klein nouveau chef de cuisine de la Villa René Lalique


La Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder, un village situé dans le Parc Naturel Régional des Vosges, annonce l'arrivée du chef Jean-Georges Klein, 3* Michelin qui a quitté le restaurant l'Arnsbourg à Baerenthal (57) le 31 décembre 2014.

Le prochain restaurant de 40 couverts, est destiné à devenir un temple de la gastronomie où Jean-Georges Klein veillera sur l’une des plus belles caves d’Europe. L'hôtel-restaurant la Villa René Lalique vise le label "Relais & Châteaux" et les 5 étoiles NN.


Jean-Georges Klein nouveau chef de cuisine de la Villa René Lalique
La villa que René Lalique fit construire en 1920, où il résida avec sa famille jusqu’à sa disparition en 1945, est en pleine rénovation pour accueillir un projet de grande envergure à l’initiative de Silvio Denz, Président Directeur Général de Lalique et propriétaire de trois Grands Crus Classés à Saint- Emilion et en Sauternes, tombé sous le charme de l’ancienne demeure.

A la tête du restaurant, Jean-Georges Klein - Chef 3 étoiles au Guide Michelin, anciennement aux fourneaux du célèbre restaurant l’Arnsbourg-Hôtel K à Baerenthal. La conception de ce nouvel édifice a été confiée à Mario Botta, architecte suisse de renommée internationale.

Décrit comme le Chef le plus discret de l’hexagone, Jean-Georges Klein s’apprête pourtant à rejoindre les cuisines de la célèbre Villa René Lalique, qui attise les regards et les curiosités depuis le début de sa rénovation.

Autodidacte ayant rejoint le métier de cuisinier à l’âge de 40 ans, ce Chef étonne et surprend par sa cuisine et son parcours hors du commun. Après 20 ans de salle, il succède à sa mère et à sa grand- mère et reprend les cuisines du restaurant familial en 1989. L’Arnsbourg possède à l’époque une première étoile. A force de travail et de passion, il fait de ce petit coin de paradis un haut lieu de la gastronomie française.

C’est ainsi que 10 ans après ses débuts en tant que Chef, Jean-Georges Klein décroche une deuxième étoile au Guide Michelin. Sa cuisine évolutive, son audace des contrastes et ses textures surprenantes sont récompensées. Il entre dans le cercle très restreint des chefs français de haut-vol. En 2002 c’est la consécration, il remporte une troisième étoile. Deux ans plus tard, il est élu "chef de l’année" par le guide gastronomique le Champérard, puis du Schlemmer Atlas (équivalent du Guide Rouge outre-rhin), et le Bottin Gourmand lui décerne une 4ème étoile.

Toujours en besoin de projets, il ouvre en 2006, avec son épouse Nicole Klein, l’Hôtel K, un "K" particulier, épuré, en contrastes forts, à l’image de la cuisine du Chef, et qui rejoint aussitôt l’association des Relais et Châteaux.

Jean-Georges Klein se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure, en prenant la tête du restaurant de la Villa René Lalique. Un nouveau challenge pour le Chef. Nul doute que cette nouvelle adresse lui ouvrira à nouveau les portes du succès. Le Chef restera fidèle à sa cuisine, réfléchie et pleine d’émotions.










1.Posté par george nathalie le 24/01/2015 13:55

6a rue des genets a wingen sur moder


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires