Fête de la gastronomie:"Les petits pots" à partager de Guillaume Gomez


Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaitre et de la Forêt, Emmanuel MACRON, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Carole DELGA Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie Sociale et Solidaire, Sophie Mise Le Bouleise commissaire général de la fête de la Gastronomie, Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysée et parrain de la 4ème Fête de la gastronomie ont réuni les différents porteurs de projets événementiels lors d’un comité de pilotage exceptionnel qui s’est tenu le mardi 9 septembre à Paris. Ensemble ils ont levé le voile sur les différents projets majeurs de la 4ème édition qui va se dérouler les 26, 27 et 28 septembre prochains.


Guillaume Gomez, Carole Delga, Sonia Dupuis, Fatéma Hal et Sophie Mise Le Bouleise
Guillaume Gomez, Carole Delga, Sonia Dupuis, Fatéma Hal et Sophie Mise Le Bouleise
Fêter la gastronomie française, c’est fêter notre culture, nos savoir-faire, notre patrimoine, notre identité. C’est reconnaître que ce bien commun des Français est à la fois un héritage culturel majeur, ainsi que l’a distingué l’UNESCO en inscrivant le repas gastronomique français sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité. 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 1 million d’emplois : les métiers de la restauration, de l’artisanat et du commerce de bouche constituent un secteur majeur qui stimule la croissance et l’emploi, et qui protège le maillage de nos territoires et le lien social. La Fête de la Gastronomie rassemble une communauté plus élargie que celle de la gastronomie au sens strict, parce qu’elle est un outil de développement économique global, qui implique des acteurs de tous horizons (agriculture, tourisme, éducation, culture, solidarité, formation, collectivités territoriales, etc.).

La gastronomie, un enjeu économique majeur pour la France. Composante essentielle de l’identité française, la gastronomie participe au rayonnement économique et culturel de la France.
La gastronomie en France, représente près de 61,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 794 000 emplois salariés pour les métiers de la restauration, soit le 5e secteur pourvoyeur d’emplois ; plus de 145 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 475 000 actifs pour les métiers de bouche ; plus de 1, 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les arts de la table. ; 13,5 % des dépenses des touristes étrangers.

La France est le premier producteur agricole de l’Union européenne et la troisième puissance agricole mondiale.

Carole DELGA Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie Sociale et Solidaire
Carole DELGA Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie Sociale et Solidaire

Pour la 4e édition, le thème est "L’amour des gestes et des savoir-faire"

Guillaume Gomez MINEIE/ SG/ Ph.Ricard
Guillaume Gomez MINEIE/ SG/ Ph.Ricard
Pour la 4e édition, le thème choisi, "L’amour des gestes et des savoir-faire", illustre l’importance de la transmission des traditions. "Nous remercions particulièrement un de nos Meilleurs Ouvriers de France, Guillaume Gomez, actuellement chef des cuisines de l’Élysée, d'avoir accepté de parrainer l’événement", souligne Carole Delga Sécrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire..

Enfant, Guillaume Gomez ne s’est jamais imaginé sans une toque et un tablier. Aujourd’hui, il dirige les cuisines de l’Élysée qu’il a rejoint dès l’âge de 21 ans. Passionné par l’excellence, il obtient le titre de Meilleur Ouvrier de France à 25 ans et prend les commandes des cuisines de la Présidence de la République en novembre 2013. Le nouveau chef de l'Élysée prend son rôle très à cœur et crée l'association des cuisiniers de la République qui regroupe les chefs des lieux prestigieux (Assemblée, Sénat...) mais aussi des ambassades de France et de certaines collectivités locales afin de valoriser le savoir-faire, les produits et la cuisine française à travers le monde.Guillaume Gomez est le parfait exemple d’un parcours professionnel sans faute et a témoigné à maintes reprises de sa disponibilité, sa générosité et sa capacité à transmettre, notamment en s’impliquant en tant que jury dans de nombreux concours et en intervenant auprès des apprentis dans les écoles.

L’an dernier, Guillaume Gomez y avait participé en créant une recette gastronomique pour moins de cinq euros dans le cadre du projet "27 Chefs, 27 Régions", et cette année, il présente "Pique-niquez avec les "petits pots à partager". 8 recettes à bas coûts (5 salées et 3 sucrées), facilement réalisables pourront être partagés entre voisins, amis ou en famille, chez soi ou en plein air. Le public est invité à un atelier de fabrication des "petits pots", en présence de Guillaume Gomez, suivi d’un pique-nique géant le dimanche 28 septembre au domaine national de Saint-Cloud en Ile-de-France.

Les recettes des petits-pots sont disponibles gratuitement sur le site internet en version téléchargeable partager-guillaume-gomez, notamment au format set de table (A3)
Guillaume Gomez présente les petits pots à partager
Guillaume Gomez présente les petits pots à partager

Pour célébrer la valeur du geste en cuisine, Bruno Lecoq (Lecoq Gourmand) et Sonia Dupuis (Cook & Com) ont choisi de mettre à l’honneur, la crêpe et les crêpiers. Spécialité universelle, adaptée à toutes les envies et à toutes les capacités de créativité, la crêpe est une illustration idéale de cette thématique. Si Estelle Combot de la crêperie Ti Saozon à Roscoff était invitée à illustrer le thème de la crêpe et du geste lors de la conférence de presse de lancement de la Fête de la Gastronomie 2014, en juin dernier, c'est Fatéma Hal, ambassadrice de la gastronomie marocaine au Mansouria à Paris qui était présente ce jour. Une cinquantaine de professionnels vont décliner la crêpe (bretonne, alsacienne, végétatrienne, marocaine ect.), sur un site parisien qui sera dévoilé dans les tous prochains jours.

RELIRE
La crêperie Ti Saozon à Roscoff chez Estelle Combot
Sonia Dupuis(Cook & Com) et Guillaume Gomez
Sonia Dupuis(Cook & Com) et Guillaume Gomez

Des initiatives locales et des projets culinaires variés, dédiés au partage de la table se développent partout en France et s’exportent jusqu’à l’étranger.

À la date du 9 septembre, ce sont plus de 7 000 projets et évènements qui sont référencés sur le site : www.fete-gastronomie.fr.

En haut conférence de presse avec Estelle Combot. En bas comité de pilotage avec Fatéma Hal
En haut conférence de presse avec Estelle Combot. En bas comité de pilotage avec Fatéma Hal

24 chefs et 24 recettes avec Marc Haeberlin

24 chefs de talents ont composé des recettes simples et gastronomiques pour mettre à l’honneur les saveurs et les produits authentiques des territoires, de saison, innovantes pour valoriser le savoir-faire des cuisiniers et dédiées aux amateurs de gastronomie pour un budget maximum de 7€/pers. David Beauvais, Cédric Burtin, Alexandre Cane, Mauro Colagreco, Gaëtan Crespin, Eric Delerue, Julien Diaz, Christophe Dufossé, Arnaud Faye, Marc Haerberlin , Patrick Jeffroy, Joël Kichenin, Arnaud Lallement, Christian Le Squer, Régis Marcon , Daniel Minet, Malika Olime, Ludovic Pouzelgues, Eric Pras, Andrée Rosier, Olivier Samin, Michel Sarran, Xavier Taffart, Jean-Luc Tartarin.

Marc Haeberlin à la fête de la gastronomie en Alsace 2013
Marc Haeberlin à la fête de la gastronomie en Alsace 2013

Dans toute la France seront organisés des banquets, tablées gourmandes et conviviales, mais aussi solidaires. En effet, Carole Delga, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire a souhaité renouveler le projet des banquets qui permettent de réunir le public et les professionnels, les chefs, les artisans de bouche, les apprentis en école hôtelière ou en centre de formation professionnelle, des agriculteurs, pêcheurs, vignerons, cavistes...

RELIRE
Blienschwiller: un banquet jazzy sous le soleil

Anne Ernwein : banquet de la fête de la gastronomie en 2013
Fête de la gastronomie:"Les petits pots" à partager de Guillaume Gomez

42 pique-niques vont s'établir sur les pelouses d’un parc ou les abords d’une rivière et les artisans des métiers de bouche vont ouvrir leurs portes pour découvrir des secrets de fabrication, mais aussi participer à des colloques et des tables rondes sur l’art de la table et l’histoire de la cuisine française au sein des Bibliothèques de Paris ou de l’Ecole FERRANDI, se rendre chez des éleveurs, des agriculteurs et des maraîchers qui expliqueront leur travail où le public est invité à participer à la traite et à la récolte.

La Fête de la Gastronomie permet de rassembler un agriculteur, un épicier, un grand chef, un amateur de cuisine ou encore un serveur ? Tous ces acteurs ont un savoir-faire précis, une gestuelle particulière pour cultiver, cueillir, conserver, préparer, vendre, ou encore servir, qui nécessite formation et exigence afin d’assurer la qualité du produit et le plaisir de le déguster.
Fête de la gastronomie:"Les petits pots" à partager de Guillaume Gomez

"La Fête de la Gastronomie c’est la fête des sens. C’est un champ infini de liberté qui invite chacun des acteurs, liés de près ou de loin à notre profession, à partager son savoir-faire. C’est un fantastique vecteur d’échanges qui participe au rayonnement de la France tant au niveau européen qu’au niveau international : chaque événement devient fédérateur d’apprentissage et permet de mesurer les merveilleuses ressources de notre pays. » souligne Guillaume Gomez. « La gastronomie rassemble. Elle réunit. Elle adoucit, elle enveloppe. Elle mérite que nous la fêtions collectivement – soyons tous au rendez-vous et vivons ensemble cette édition 2014!»

www.fete-gastronomie.fr

RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires