FestiVitas : A la découverte de l'Inde gourmande


L'Inde est mis à l'honneur pour la cinquième édition de FestiVitas à Mulhouse (68), le salon du voyage, du vin et de la gastronomie. Le pays est représenté par un espace réservé à l'office du tourisme, un stand dédié aux vins et un autre consacré au festival " India ! India ! ".

Anjum Amirtham est l'organisatrice du festival Suisse India !ndia et coordinatrice des stands dédiés à l'Inde au salon FestiVitas. Sur un grand emplacement central, elle y propose notamment des démonstrations de sari, des ateliers "henné" et des initiations aux épices. Anjum Amirtham habite aujourd'hui à Zurich, mais continue à cuisiner des plats de son pays d'origine: l'Inde. Cela ne l'empêche pas pour autant de préparer des plats occidentaux, voire asiatiques.


Anjum Amirtham est la coordinatrice des stands dédiés à l'Inde au salon FestiVitas
Anjum Amirtham est la coordinatrice des stands dédiés à l'Inde au salon FestiVitas
"Dans la cuisine indienne, il y a cinq épices de base que nous utilisons dans presque tous les plats", explique Anjum Amirtham : "le curcuma, la "poudre rouge" (composée principalement de paprika, piment et moutarde), la coriandre, le sel et les graines de moutarde. Ces épices sont le plus souvent mélangées à de l'eau ou de l'huile, plus rarement à du lait, si ce n'est du lait de coco. Les huiles utilisées en Inde sont celles d'arachide, de sésame ou de noix de coco".

Le plat préféré d'Anjum Amirtham est le masoor dal : les lentilles corail. Elle les cuit dans l'eau avec du curcuma jusqu'à ce qu'elles ramollissent, sans s'émietter. Elle y ajoute ensuite les quatre autres épices mélangées à de l'huile, puis elle mélange le tout pendant cinq minutes. Elle le sert avec du riz.

Les cinq épices de base de la cuisine indienne
Les cinq épices de base de la cuisine indienne
Pour ce plat végétarien, assez courant en Inde (40% de la population indienne est végétarienne), Sumit Jaiswal, chargé de marketing chez Grover Zampa, conseille un cabernet sauvignon blanc. Grover Zampa produit du vin depuis 30 ans, alors que la plupart des vignobles indiens ne se sont développés qu'à partir de 2005, lorsque le gouvernement a mis en place des mesures d'aide à la plantation. Le vignoble de 120 hectares créé par Kanwal Grover a été développé avec Georges Vesselles, directeur technique pour le champagne Mumm. Aujourd'hui, Grover Zampa exporte 20% de sa production et fournit de nombreux restaurants alsaciens.

Sumit Jaiswal, chargé de marketing pour les vignobles Grover Zampa
Sumit Jaiswal, chargé de marketing pour les vignobles Grover Zampa
"Le sauvignon blanc se marie également avec des fruits de mer et crevettes", poursuit Sumit Jaiswal. L'entreprise viticole produit aussi un syrah rosé qui s'associe surtout avec du poulet et des plats qui ne sont pas trop épicés. "Le cabernet syrah se déguste avec un biryani ou de l'agneau", indique le commercial. "Enfin, La Réserve, assemblage de cabernet sauvignon et de syrah, est notre meilleur vin : il est élevé en fût de chêne pendant 6 mois. Il peut donc se boire tout autant avec des plats indiens qu'avec de la cuisine française".

Ce vignoble indien dispose de trois oenologues, dont deux Français. Selon Sumit Jaiswal : "Les clients Français n'osent pas toujours goûter à nos vins lorsqu'ils vont dans un restaurant indien, pourtant lorsqu'ils les découvrent, ils sont étonnés par leur qualité".

Par Cécile Hans
Crédit photos ©Cécile Hans










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires