Fabrice Renner et Henri Gagneux; Les "Illuminés" de Festivitas


Henri Gagneux, le chef de cuisine de la palette à Wettolsheim et Fabrice Renner, sommelier et caviste "du monde du vin" à Saint-Louis (68) se connaissent depuis quelques années et avaient envie de partager un projet conceptuel de restauration, un peu décalé; le restaurant éphémère le Comptoir des Illuminés qui se tient sur le salon festivitas au parc Expo de Mulhouse du 5 au 7 février 2016.


Fabrice Renner et le chef Henri Gagneux ont créé le restaurant Les Illuminés sur Festivitas
Fabrice Renner et le chef Henri Gagneux ont créé le restaurant Les Illuminés sur Festivitas
Une salle de restaurant illustrée par l'un de leur ami caricaturiste a inspiré le nom du restaurant. "J'adore ce qu'il fait" s'exclame le chef Henri Gagneux. "Nous nous sommes amusés à exposer différents tableaux qu'il a réalisé juste pour le salon". Membre des chefs d'Alsace, Henri Gagneux a développé un service traiteur annexé à son restaurant gastronomique la Palette. Créatif, inventif, cuisinier des fleurs comestibles et des plantes, fervent défenseur du slow food, il participe derrière les fourneaux à de nombreux salons.

De son côté, Fabrice Renner est un épicurien qui partage avec entrain sa passion du vin, présentant quelques particularités, des vins en bio et biodynamie, qui font la part belle davantage aux terroirs qu'aux cépages.

la salade exotique au magret de canard
la salade exotique au magret de canard
La carte met à l'honneur les terres locales et les sentinelles slow food qui sont signalées par des pictogrammes sur la carte. Un service en continu est assuré en continue par une brigade de 10 personnes, qui peuvent renouveler les 70 places.

On déguste sur le thème des voyages du salon, un nougat fermier IGP Alsace au curry, salade vinaigrette au curry, un corner d'Accra de morue, sauce tomate pimentée ou encore une sphère exotique, qui délivre une salade de magret de canard fumé maison et une onctueuse et surprenante salade de pommes de terre/mangue.

le cube de veau français
le cube de veau français
Du coté "terres locales", place au nems de choucroute à la truite du Val d'Orbey de chez Guidat, chantilly au raifort; le cube de veau Français, cuit en basse température, sa sauce Maracuja, et pour garniture son petit épeautre de Provence et chips de patate douce Violette. Enfin, pourquoi ne pas opter pour le Colombo de lentilles blondes de St-Flour et ses côtes de Porc noir de Bigorre IGP rôties.

artelette pinacolada, crème anglaise à la vanille
artelette pinacolada, crème anglaise à la vanille
A toute heure, "je pique et je croque" des assortiments de tapas végétales, le Bretz'Coeur, son pain en forme de coeur, -une création déposée par la Palette- ou encore une soupe de poissons servie dans un pain cocotte.

Fabrice Renner et Henri Gagneux; Les "Illuminés" de Festivitas

les caricatures "illuminées" sont exposées
les caricatures "illuminées" sont exposées
La pause douceur finalise ces mets bien exécutés, ou le festivalier savoure le bien-manger, le bon et le fait-maison sur un salon !

Du baba ivre de Rhum qui s'accompagne d'une belle carte des Rhums, à la tartelette pinacolada, en passant par la "verrine de Festivitas", qui mise sur une compote de pommes bio de chez Frederic Schwab, crumble amande et chantilly, le visiteur s'exclame "dommage que le salon ne dure que trois jours."

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©Sandrine Kauffer


www.festivitas.fr

RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires