Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg


Par Chantal Descazeaux, auteur du blog Assiette Gourmande by Chantal qui vous a déjà permis de découvrir (ou redécouvrir), lors de son récent séjour en Alsace, le restaurant l'Atelier du peintre à Colmar et a réitéré une visite chez Jean-Georges Klein, un grand chef trois étoiles Michelin, lorrain, mais "Alsacien de coeur", au restaurant l'Arnsbourg à Baerenthal (57).


Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
" Après notre dîner à l'Atelier du Peintre à Colmar, une nouvelle escale gastronomique d'importance nous attendait lors de notre périple dans le Nord-Est de la France: l'Arnsbourg, avec son Chef Jean George Klein.

L'Arnsbourg, c'est 3* au Michelin c'est du grand, du très grand de la gastronomie française... nous avions eu le plaisir de le constater par nous même lors de notre passage dans la région en automne 2009.

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
Jean George Klein suit de près les saisons; aussi son nouveau Menu de printemps est complètement différent de celui que nous avions goûté 6 mois plus tôt, il n'en fallait pas plus pour nous décider à refaire un petit tour vers Baerenthal, dans ce très bel établissement qu'est l'Arnsbourg, perdu en plein coeur d'une nature encore sauvage...

Arrivés un peu en avance, nous en avons profité pour revenir voir le superbe Hôtel K, attenant à l'Arnsbourg, et dans lequel nous avions eu le plaisir de faire escale l'année dernière:

Après une petite pause, il est temps de reprendre le sentier qui nous reconduit directement vers l'Arnsbourg...

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
On entre dans l'Arnsbourg par des petits salons: parmi eux on y trouve un bouddha qui garde un oeil protecteur sur les bouteilles prestigieuses de la cave voisine... jusqu'à 4000 euros pour un Château Margaux 1990 !
Mais rassurez vous, on y trouve aussi des Bourgogne à partir de 65 euros ou des Saint-Emilion à partir de 67 euros.

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
Puis on rentre dans le saint du saint: la Salle du restaurant:
Les tables sont dressées, et n'attendent plus que nous... il est temps de se mettre à table...

Toujours 2 Menus disponibles: à 115 euros (5 plats et desserts) et 135 euros (7 plats et desserts).
Vous avez dit : "Prix très corrects pour un 3* ?" Je confirme...

On choisit le menu à 135 euros, en y apportant 2 petites modifs sur les choix de mon poisson et de ma viande, et c'est parti pour un grand moment de bonheur...

On commence doucement avec un défilé de mises en bouche... tout d'abord une première trilogie:

Madeleine à l'anguille fumée, cocktail Margarita en textures, cacahuète en texture
Madeleine à l'anguille fumée, cocktail Margarita en textures, cacahuète en texture
Madeleine à l'anguille fumée, cocktail Margarita en textures (sorbet citron, téquila, espuma), cacahuète en texture (ça explose en bouche)... la magie de ce haut lieu de la gastronomie commence d'opérer...

Puis une 2ème petite assiette:

chips de maïs/chips de pop corn, aubergine comme une saucisse de foie, tartare de pastèque séchée assaisonnée comme un tartare de boeuf
chips de maïs/chips de pop corn, aubergine comme une saucisse de foie, tartare de pastèque séchée assaisonnée comme un tartare de boeuf
Clin d'oeil à la cuisine végétarienne: chips de maïs/chips de pop corn, aubergine comme une saucisse de foie (le goût est vraiment à s'y méprendre!), tartare de pastèque séchée assaisonnée comme un tartare de boeuf (là aussi, on aurait parié pour un tartare de boeuf, mais noooon!)

Puis un oeuf tout en or:

L'oeuf parfait..
L'oeuf parfait..
L'oeuf parfait... si si, c'est comme ça que le serveur l'annonce en le présentant.
Un conseil, aller tout au fond de la coquille pour avoir toutes les saveurs en même temps: un cocktail de muesli de riz, sauce hollandaise au gingembre, champignons de Paris et inokis, basilic thaï... une explosion de saveurs en bouche, c'est vraiment parfait!

Puis c'est au tour du 1er plat du menu, la Déclinaison de légumes printaniers:

Déclinaison de légumes de printemps
Déclinaison de légumes de printemps
Un festival de petites préparations à la présentation très soignée, époustouflant : à vous de reconnaitre le cornet de betterave, caviar de hareng et gel de pomme; mousse yaourt et sorbet céleri branche; asperges vertes, boulgour tourteau et fèves, et enfin tagliatelle petits pois/mascarpone.

Après cette déclinaison en plusieurs actes, un entre-plat est servi en bonus aux convives: la fameuse huître de Gillardeau revisitée par JGK :

la fameuse huître de Gillardeau revisitée par JGK
la fameuse huître de Gillardeau revisitée par JGK
Même quand on connait, c'est toujours un émerveillement: l'huître est sublimée par un sorbet yuzu, lune émulsion kalamenzi et une purée de tomates

Le plat suivant est un plat en option au menu, que Jean George nous a offert gracieusement:

Pommes de terre et truffes, sel de Maldon et poivre de Madagascar
Pommes de terre et truffes, sel de Maldon et poivre de Madagascar
Faut-il présenter ce plat emblématique de la cuisine de Jean Georges Klein?
Pommes de terre et truffes, sel de Maldon et poivre de Madagascar, toujours autant de plaisir à la dégustation.

On continue ensuite par le 2ème plat référencé dans le menu, rappelez vous, il y en a 7 !

Langoustines marinées, herbes et jeunes pousses de salade
Langoustines marinées, herbes et jeunes pousses de salade
Langoustines marinées, herbes et jeunes pousses de salade. Encore beaucoup de fraicheur dans ce plat, on sent que le printemps est là; radis roses, pousses de salade, crème au citron et perles de vinaigre de framboise.

Troisième plat:

Pointes d'asperges blanches, hollandaise et pomelos rose
Pointes d'asperges blanches, hollandaise et pomelos rose
En Aquitaine Blaye est la capitale de l'asperge blanche, en Alsace c'est Hoerdt et c'est tout près d'ici; un plat sans prétention, dans la tradition avec sa sauce hollandaise, mais sublimé par l'acidité du pamplemousse sous forme de condiment.

Le plat de poisson ensuite:

Rouget à la plancha, rhubarbe et olives, huile à l'infusion de verveine
Rouget à la plancha, rhubarbe et olives, huile à l'infusion de verveine
La cuisson à la plancha donne au rouget un côté croustillant, la rhubarbe est à consommer comme un condiment, purée et olives noires donnent un air faussement sobre à ce plat, l'ensemble est à consommer sans modération.

Comme je vous l'avais annoncé précédemment, petit échange de mon plat de rouget pour le plat de poisson du Menu à 115 euros:

Aile de Raie, légumes verts de printemps, bouillon de poule à l'infusion de Kumbawa
Aile de Raie, légumes verts de printemps, bouillon de poule à l'infusion de Kumbawa
L'aile de raie fait partie des " classiques " chez JGK ; printanier (asperges et fèves) et exotique (combava) à la fois, ce plat est un pur bonheur... et l'émulsion au beurre fait aussi partie des incontournables de la maison!

Avant de passer à la viande, un plat à " étage " à base de homard et algues:

La Marée, homard bleu, céleri fane, écume de citronnelle
La Marée, homard bleu, céleri fane, écume de citronnelle
Tout d'abord, une variation d'algues rouges et vertes, coques, couteaux, gel de vinaigre de citron sur laquelle on verse un bouillon; on ne peut que penser Asie et Japon lors de l'énoncé "tossaka nori" et "algues codium". Une belle leçon sur les algues de différentes couleurs, mais ceci n'est que pour préparer les papilles à cela:

On nous enlève ensuite cet étage pour découvrir le homard qui se cache dessous:

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
Homard, bonbon de céleri fane qui explose en bouche, émulsion citronnelle, gel de Kombo qui sert de condiment et donne du relief à ce plat: une évasion au pays du soleil levant et au royaume des saveurs!

Puis vient le plat de viande:

Agneau de lait et son jus réduit, crème de riz, confit d'ail noir, carotte et kumquat
Agneau de lait et son jus réduit, crème de riz, confit d'ail noir, carotte et kumquat
L'agneau est tendre et goûteux, un flan de carotte/kumquat donne un côté douceureux et une touche de confit d'ail noir en guise cette fois de condiment donne du pep's à l'ensemble. Au bord de l'assiette, 2 quenelles de crème de riz au jasmin accompagnent le plat, c'est onctueux et surprenant... au bon sens du terme ;-)

J'ai demandé à échanger mon plat d'agneau par un plat de la Carte:

Pomme de ris de veau au foin, infusion à la citronnelle
Pomme de ris de veau au foin, infusion à la citronnelle
Le ris de veau arrive dans sa cocotte et dès que le couvercle est retiré, l'odeur caractéristique du foin s'en échappe après en avoir parfumé la paume de ris: des saveurs sublimes, une petite merveille à la dégustation avec son enveloppe croustillante! Une purée de pommes de terre spéciale JGK l'accompagne ainsi qu'un jus réduit à la citronnelle... décidément la citronnelle me suit partout, mais c'est pour mon plus grand plaisir ;-)

En attendant les desserts, le cappuccino, l'incontournable de JGK fait son apparition:

Cappuccino de fromage, fenouil confit à l'orange
Cappuccino de fromage, fenouil confit à l'orange
Tout est dans le titre... sauf les petits cubes de pommes Granny Smith; pour le goût, ça devient redondant, mais c'est toujours excellent!

Palette de sucré à découvrir... et finger food
Palette de sucré à découvrir... et finger food
Puis c'est au tour des desserts, sobrement intitulés " Invitation à la découverte ", et qui arrivent tels le bouquet final d'un feu d'artifice: tous aussi parfaits les uns que les autres!

3 tuiles aux asperges: sucrée, salée et acide / pâtes de fruits fraise cardamome, cube chocolat pomme verte anis, ananas meringué
3 tuiles aux asperges: sucrée, salée et acide / pâtes de fruits fraise cardamome, cube chocolat pomme verte anis, ananas meringué
Allez, comme vous ne pouvez pas goûter, je vous donne la réponse des parfums à découvrir pour la palette: pâte de fruit fraise cardamome, cube chocolat pomme verte anis, ananas meringué.

Crémeux à la fraise, craquant de chocolat blanc sur fin biscuit sablé, meringue à la fraise et crème glacée sarrasin
Crémeux à la fraise, craquant de chocolat blanc sur fin biscuit sablé, meringue à la fraise et crème glacée sarrasin

Crémeux à la fleur de bière, croquant à l'asperge verte, émulsion fleur de bière, croustillant saveur de bretzel
Crémeux à la fleur de bière, croquant à l'asperge verte, émulsion fleur de bière, croustillant saveur de bretzel
Ce ne sont pas les desserts de la tablée que je vous présente ici, mais bien les desserts qui sont servis à chacun de nous... alors quand je vous disais qu'il s'agissait d'un bouquet final!

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
On prend ensuite le café dans un petit salon, dans lequel Jean George nous rejoint:

Déjeuner (2ème) chez Jean George Klein à l'Arnsbourg
Petite visite incontournable dans les cuisines:

Il est temps alors de quitter à regrets ce lieu magique... mais on reviendra, c'est sur!

Une photo souvenir pour rire en faisant semblant de mixer :-)
Une photo souvenir pour rire en faisant semblant de mixer :-)
L'Arnsbourg
57230 Baerenthal
tél: 03 87 06 50 85
www.arnsbourg.com/

Retrouvez cet article sur le blog Assiette Gourmande by Chantal avec encore plus de photos


RELIRE

Déjeuner (1er) à l'Arsbourg by Chantal

Un diner chez Umami by Chantal

Diner à l'atelier du Peintre by Chantal










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires