Bilan de la saison estivale en Hotellerie-restauration


Lors d'une conférence de presse donnée à cette semaine à l'office du tourisme de Strasbourg, place de la Cathédrale, Jean-Jacques GSELL, le président a transmis le bilan de la saison estivale en tourisme, Hotellerie-restauration en livrant des chiffres nationaux et strasbourgeois. Les tendances sont à la baisse pour la partie hôtelière toute gamme confondue tandis que les restaurants sont -pour la plupart en hausse de chiffres d'affaires-, même si, compte tenu de la météo les terrasses n'ont pas pu être exploitées correctement.


I - QUELQUES DONNEES NATIONALES

D’après les premières estimations du cabinet Protourisme, la fréquentation touristique estivale est en baisse de 4 % par rapport à l’an dernier. Le tourisme français dans son ensemble a souffert de la météo très médiocre qui a prévalu dans l'Hexagone en juillet et août, ainsi que de la crise qui perdure. 34 % des Français sont partis chercher le soleil à l’étranger, une part bien plus importante qu’en 2013. Ils ont en partie été remplacés par la clientèle étrangère, mais cela n’a pas suffi à compenser la baisse. Les dépenses moyennes ont, par ailleurs, encore diminué cette année.
A l’échelle nationale, ces données cumulées se traduisent par un manque à gagner de 800 millions d’euros.
Bilan de la saison estivale en Hotellerie-restauration

II - LES DONNEES STRASBOURGEOISES

Dans ce contexte, Strasbourg semble cependant tirer son épingle du jeu, attirant des visiteurs venus de tous les horizons, qui sont toujours plus nombreux à visiter la capitale alsacienne.

1) Les chiffres de l'Office de Tourisme :
- La fréquentation des bureaux d'accueil :
Augmentation de la fréquentation de 6 % par rapport à l'an passé (126 703 visiteurs).
. juillet : + 5 %, 56 341 visiteurs contre 53 868 en 2013.
. août : + 7 %, 70 362 personnes accueillies, dont 54 072 au Bureau Cathédrale...

En témoignent, comme chaque été, les longues files d'attente (août constitue en effet le mois le plus chargé de l’année avec décembre) !
La terrasse du Lokhas à Strasbourg
La terrasse du Lokhas à Strasbourg

- La fréquentation hôtelière :

Les données chiffrées relatives à la fréquentation hôtelière font état d’une baisse pour le mois de juillet.
D’après le Cabinet Deloitte (Source : In extenso, Performances hôtelières en France – Juillet 2014), le mois a été très moyen au niveau national. Strasbourg suit cette tendance, avec un taux d’occupation en berne dans toutes les catégories :
- 4,4 % dans la catégorie luxe/haut de gamme,
- 8,3 % dans la catégorie milieu de gamme, et respectivement
- 3,7 % et - 9 % pour les catégories économique et super-économique.

Si les chiffres ne sont pas encore disponibles pour le mois d’août, les premières estimations semblent cependant indiquer que la tendance s’inverse.

Selon Pierre Siegel, président du Syndicat des Hôteliers, restaurateurs et débitants de boissons, il semblerait en effet qu’août ait été un très bon mois pour l’hôtellerie strasbourgeoise. "La météo, maussade, a indéniablement eu un effet positif sur le tourisme urbain".

Les hôtels haut de gamme, notamment, semblent avoir particulièrement profité d’une très forte fréquentation au mois d’août.
La terrasse de Coté Lac à Schiltigheim
La terrasse de Coté Lac à Schiltigheim

Pour les restaurateurs,

"Pour les restaurateurs, le constat est plus mitigé. Peu d’ouvertures de terrasses par rapport à un été normal, et surtout des habitudes de consommation qui évoluent défavorablement. Petit déjeuner très copieux, de manière à sauter le repas de midi. Boom des locations d’appartements, on fait ses courses et on mange à la maison..."

Mais globalement, si ces éléments sont encore à prendre avec précaution, on peut considérer que "la saison a été plutôt meilleure que dans beaucoup de régions françaises".

Quoi qu’il en soit, les données cumulées depuis le début de l’année indiquent que Strasbourg continue de plutôt bien s’en sortir dans le paysage français, avec des taux d’occupation qui restent, dans l’ensemble, en progression :
+ 1,2 % dans la catégorie luxe/haut de gamme,
+ 2, 4 % en milieu de gamme,
+ 3, 7% dans la catégorie économique et
- 0,6 % en super-économique
(Source : Deloitte, In extenso, Performances hôtelières en France – Juillet 2014).

A noter cependant, l’augmentation d’année en année, tant au niveau national qu’au niveau local, de la demande en hébergement para-hôtelier et en location de particulier à particulier, qui s’explique en bonne partie par des raisons budgétaires.

Si le cru touristique 2014 ne s'annonce pas mémorable en France, Strasbourg n'a pas pâti de la météo très maussade de juillet et août, au contraire : celle-ci s'est avérée favorable au tourisme urbain. Les musées ont été plébiscités, la fréquentation hôtelière est globalement satisfaisante mais les visiteurs, les Français notamment, modèrent toujours plus leurs dépenses et la concurrence est rude entre les différentes destinations. Il faut par conséquent continuer à rechercher inlassablement de nouvelles clientèles et les convaincre que notre cité peut rivaliser avec les plus belles villes de la planète.
Les Japonais qui ont fait le choix de Strasbourg pour y passer l'été en sont repartis convaincus.
Terrasse de la S'Musauer Stuebel à Strasbourg
Terrasse de la S'Musauer Stuebel à Strasbourg

Zoom sur les nationalités :

Les Allemands, Belges et Néerlandais sont toujours les plus nombreux.

Les Italiens et les Espagnols sont, cette année encore, en forte progression (ce qui peut sans doute s’expliquer en partie, pour ces derniers, par la présence des compagnies low cost Vueling et Volotea à Strasbourg, desservant notre ville au départ de 25 villes espagnoles).

En augmentation également, la clientèle en provenance des Etats-Unis (il s’agit, pour beaucoup, de croisiéristes), de même que les ressortissants d'Amérique du Sud (Brésiliens, surtout).

Toujours beaucoup d'Asiatiques : Japonais, Chinois, Coréens...
Les Japonais, notamment, ont été très nombreux cet été en raison de la programmation par le TO World Air Sea Service de multiples séjours de longue durée à Strasbourg (10, 16 ou 30 nuitées) du 16 juillet au 28 août. Au total, ce sont 3 554 nuitées qui ont été générées grâce à ce partenariat - que l’Office de Tourisme travaille à reconduire et amplifier encore pour l’an prochain. Une manne qui a généré de nombreuses retombées économiques dans la ville (restaurants, commerces...).

Une importante clientèle du Moyen-Orient (Qatar, Emirats...), se déplaçant généralement en famille, qui a beaucoup fréquenté les boutiques de luxe, les grands magasins (Galeries Lafayette...) – et, pour beaucoup, Europa Park. Ils se sont toutefois limités à un petit nombre d’établissements.
De plus en plus d’Israéliens font également le déplacement à Strasbourg.


OFFICE DE TOURISME DE STRASBOURG ET SA REGION
17 place de la Cathédrale -
B.P. 70020 - 67082 STRASBOURG CEDEX
Tél. 03 88 52 28 28 - Fax : 03 88 52 28 29
E-mail : info@otstrasbourg.fr -
www.otstrasbourg.fr









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 63

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires