Alsace, création d'une association de femmes chefs


A quelques jours, du trophée des femmes chefs qui se tiendra à EGAST, du 14 au 17 mars, sous la présidence d'Hélène Darroze, Sylvie Grucker (Le Pressoir de Bacchus à Blienschwiller), Stella Layen (l'Amuse-Bouche à Strasbourg), Anne Ernwein (L'Agneau à Pfaffenhoffen), Michèle Brouet (La Table de Michèle à Mulhouse), Laure Diemert (L'Hacienda à Strasbourg), Aurélie Schneider et Marie-Hélène Rizzo se sont constituées en Association de femmes Chefs la semaine dernière, sous la présidence de Babette Lefèbvre (La Cambuse).


L’initiative, portée mercredi sur les fonts baptismaux, affiche une vocation nationale, voire internationale.
Lancé il y a quatre ans, au salon Egast à Strasbourg, le trophée, " Femmes et chefs de cuisine ", est à l’origine de l’association qui en reprend presque l’intitulé. Cette structure, qui rassemble aujourd’hui huit Alsaciennes, s’est baptisée " Femmes… chefs de cuisine " — et c’est ainsi que s’appellera désormais le trophée d’Egast.

L’association a été portée sur les fonts baptismaux… par un homme, Roger Sengel, président du Groupement des hôteliers restaurateurs du Bas-Rhin, syndicat qui accueille avec fierté la nouvelle entité. Il s’est félicité de cette création " dans un milieu plutôt machiste ", dit-il en souriant. Élue à l’unanimité, la présidente Babette Lefèbvre en a détaillé les principaux objectifs, notamment " recenser le nombre de femmes qui travaillent en cuisine, car la plupart sont autodidactes — sans liens avec d’anciens élèves d’écoles professionnelles — et sont très isolées derrière leurs fourneaux ".

" Femmes… chefs de cuisine ", composée de beaucoup d’autodidactes, souhaite " tisser des liens " entre elles et " s’engager en faveur de la formation professionnelle des jeunes filles, en se rendant dans les collèges et lycées pour parler de leur métier, car ces dernières s’y destinent plus par passion que par nécessité, contrairement aux garçons ", souligne Babette Lefèbvre. Elle regrette, en passant, qu’on oriente trop souvent les filles vers des métiers d’assistantes et non… de chefs."


Textes : Alvezio Buonasorte
Article publié dans l'Alsace, le 28 février 2010


L'association s'engage à promouvoir la profession auprès des jeunes filles, à les soutenir concrètement dans l'obtention de stages. Elle portera aussi le trophée des femmes chefs décerné à Egast, le salon professionnel de la gastronomie qui se tiendra cette année du 14 au 17 mars à Strasbourg.

RELIRE
Inscrivez-vous au concours des femmes Chefs ! au concours des femmes Chefs !

Deux femmes de tête qui défendent l'Alsace avec talent


Jullien Binz
contact@julienbinz.com










1.Posté par Chevallier Mi-sol le 13/04/2012 00:14

J'habite Haiti, et nous venons juste de former une alliance culinaire haitienne. dont le but est de promouvoir nos produits du terroir, suis tres heureuse de votre initiative, j'ai toujours ete une fan de votre presidente.
cordialement Mi-sol Chevallier

2.Posté par www.eceg.fr le 21/07/2015 22:01

Au service de votre association et de tous vos salariés depuis 1981 sur www.eceg.fr


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires