A peine ouvert le restaurant l'Osmose à Obernai décroche 2 Toques au Gault Millau


Le restaurant l'Osmose a ouvert le 8 juillet 2017 à Obernai (67).
A vocation gastronomique, il proposera une cuisine créatrice réalisée par le chef Antoine BOTTER. En salle on retrouve Frédéric Voné, ex-directeur de salle de la Cour d'Alsace à Obernai.


Antoine Botter photo archive ©SandrineKauffer
Antoine Botter photo archive ©SandrineKauffer
Antoine Botter affiche un parcours dans de belles maisons étoilées Michelin
Passé par la Cour d’Alsace à Obernai, chez Fernand Mischler au Cheval Blanc à Lembach, chez Willy Vermeulen au Bijarden 2* Michelin, chez Comme chez Soi chez Pierre Wynants, 3* Michelin, chez Giovanni Bruno au Senzanomé 1* Michelin, au Lausanne Palace chez Edgard Bovier 1* michelin, au Jaloa à Bruxelles où il prend le poste de sous-chef de Gaetan Colin (1* Michelin).

En 2014, Antoine Botter décroche sa première place de chef au restaurant Côté de Chez Anne à Strasbourg.

En aout 2017, le Gault Millau leur attribue 2 Toques et 14/20

"On est très très fier, c'est une première étape, pas la dernière", commente Frédéric Botter, gestionnaire de l'établissement et père du chef, qui ne cache pas que le but est d'avoir une étoile au Michelin dès février 2018, confie-t-il à l'un de nos confrères. (DNA)

Langoustine cuite sur galet, concombre et noix de coco
Langoustine cuite sur galet, concombre et noix de coco
Avis du Gault Millau

"Dans un décor qui ne réserve guère de surprises, on découvre une cuisine contemporaine pleine de détails raffinés. Le tartare de bœuf "de la Ferme de la Bouille", coquillages et poutargue, est une subtile alliance terre-mer associée à un léger bouillon à la bergamote. Le thon des Maldives cuit à la flamme, mangue, citron framboise, résume la mode osée du sucré-salé mais ici nette et fraîche. Les langoustines cuites sur galet avec la noix de coco et l'émulsion de concombre sont très audacieuses bien que la cuisson semble difficilement contrôlable. Le tendre pigeonneau d’Anjou, artichauts, ails et pommes de terre cuits au thé fumé, est délicat même si le jus mérite d'être optimisé. On conclut tout en fraîcheur et gourmandise par "L'Osmose citron-bergamote" très réussie. Dotée de nombreux vins du Bas-Rhin et de vieux Bordeaux, la belle cave est conseillée par Frédéric Voné"
relire sur le Gault Millau

Par Sandrine Kauffer
Crédit photo ©Sandrine Kauffer et ©L'Osmose


Restaurant L'Osmose
18, rue du Général Gouraud
67210 OBERNAI
03 88 99 38 89
www.restaurantlosmose.fr

RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires