50 ans de 3* Michelin à Auberge de l’Ill ; un anniversaire magique et historique


Si l'auberge de l'Ill est le second établissement à fêter 50 ans de Trois étoiles Michelin décrochées en 1967, c’est la première maison à organiser une soirée anniversaire chez elle à Illhaeusern. Les invités sont venus du monde entier, répondant à l’invitation de la famille Haeberlin.
De l’apéritif musical dans le jardin re-décoré et fleuri, au diner d’anthologie, en passant par le film diffusé sur écran géant, et le feux d’artifices sur l’Ill, en finalisant avec le gâteau anniversaire, les convives ont pris mille saveurs de bonheur et des étoiles plein les yeux durant toute la soirée.


De G à D : Salomé Bauman-Lewandowski; Sarah Francis Perinel, Maxime Muller, Danielle Haeberlin-Baumann, Marco Baumann, Edouard Baumann, Isabelle et Marc Haeberlin, Laetitia Haeberlin, Xavier Muller et
De G à D : Salomé Bauman-Lewandowski; Sarah Francis Perinel, Maxime Muller, Danielle Haeberlin-Baumann, Marco Baumann, Edouard Baumann, Isabelle et Marc Haeberlin, Laetitia Haeberlin, Xavier Muller et
Lundi 11 septembre 2017, la fête s’est déroulée en présence du directeur des guides Michelin Michael Ellis, Jean Joho, Eckart Witzigmann, Heiner Finkbeiner, Fritz Keller, Hermann Bareiss, Hiramatsu, Hans Haas, Otto Fehrenbacher, David Sinapian, Maryse et Michel Trama, Nadia Santini, Laurent Gardinier, Sylvie Buhagiar, Pierre Winants, Nicolas Stamm et Serge Schaal, Michel Husser, Pascal Bastian, Olivier Nasti, Patrick Fulgraff, Marco Arbeit, Joseph Leiser, Jean-Georges Klein, Monique et Emile Jung, François Paul, Michel Troisgros, Dominique Loiseau, Blanche Loiseau, René Meilleur, Arnaud Lallement, Gilles Goujon, Pierre Hermé, Christine Ferber, Emmanuel Renaut, Françoise Bocuse, Vincent Leroux, sans oublier Laurent Gerra, Jean Alesi, Sabryna et Marc Keller, Mika, Eric Straumann, Jacques Cattin, Philippe Richert, et Gilbert Meyer, sans oublier Jean et Hubert Trimbach, Marc Beyer, Cathy Faller, Frederic Engerer, M. Massenez.

Depuis des semaines toute la famille Haeberlin était en effervescence. Toutes les équipes de salle et de cuisine étaient prêtes orchestrant un service millimétré dans la sérénité.

«Toute la famille est réunie ce soir pour fêter sous ce toit les 50 ans de l’auberge de l’Ill », annonce Marc Haeberlin appelant auprès de lui les siens ; Danièle et Marco Baumann, sa maman Marie, Salomé, Edouard, Laetitia, la brigade de l’auberge de l’Ill et de l’hôtel des Berges, mais aussi les équipes des Haras et des établissements à l’étranger.



Cliquer sur le visuel pour voir la vidéo

Je veux rendre hommage à ma famille, remercier mes parents, mon oncle et tous ceux qui m’ont transmis l’amour du métier et les valeurs de transmission et qui ont fait de l’Auberge de l’Ill un symbole de la part française.

L’histoire de l’Auberge, c’est une fidélité sans faille par rapport à nos racines, ce qui nous vaut d’être depuis 50 ans reconnus par le Guide Rouge Michelin et c’est un peu de ce sang qui coule dans nos veines.
Nos 3 étoiles récompensent notre cuisine mais aussi un patrimoine, des valeurs, une histoire et elle donne du rêve.

Toute la famille est fière et immensément reconnaissante d’avoir été reconnue pendant 50 ans par le prestigieux guide Michelin et Monsieur Ellis.

un hommage appuyé a été rendu à Monsieur Paul et Jean-Pierre Haeberlin et à Madame Marie
un hommage appuyé a été rendu à Monsieur Paul et Jean-Pierre Haeberlin et à Madame Marie
«Nous avons organisé cette fête pour célébrer nos noces d’or avec le guide Michelin, mais aussi pour rendre hommage à nos pères, Papa et Jean-Pierre», déclare Danielle Haeberlin-Baumann avec émotion. «Mais, ce soir je voudrais aussi rendre un hommage particulier à ma maman Marie, parce que sans toi maman, l’auberge n’aurait pas été ce qu’elle est. Tu as veillé à l’harmonie familiale, par amour maman, tu t’es toujours mise au service de tout le monde, et ton sens du devoir a toujours été très fort. Aujourd’hui, nous pouvons transmettre tes valeurs à tous nos enfants qui ont rejoint l’équipe familiale de l’auberge, et c’est un grand privilège de les avoir près de nous ».

Danielle Haeberlin ; "sans toi maman, l’auberge n’aurait pas été ce qu’elle est"
Danielle Haeberlin ; "sans toi maman, l’auberge n’aurait pas été ce qu’elle est"
«Je suis à la fois très touché et très honoré d’être avec vous ce soir. Cette maison est extraordinaire, c’est la 4ème génération des Haeberlin, une maison mythique qui affiche 50 ans consécutifs de trois étoiles. C’est absolument incroyable! », reconnait Michael Ellis. «Ils projettent une lumière sur la gastronomie en Alsace et sur le savoir-vivre en France. Ils rayonnement comme un exemple dans monde entier. Ils incarnent et transmettent le patrimoine gastronomique français. Sans ces familles, le guide Michelin n’existerait pas. C’est nous, le guide Michelin qui remercions la famille Haeberlin ! », s’exclame-t-il. «C’est nous, qui avons besoin de vous. La France a besoin de vous et le monde a besoin de vous ».

la brigade cuisine de l'auberge de l'Ill ©Pascal Morgenroth
la brigade cuisine de l'auberge de l'Ill ©Pascal Morgenroth
«Mes amis chefs Japonais, m’ont fait la surprise d’être présents. Ils ont même confectionné les sushi et maki servis à l’apéritif », précise Marc Haeberlin. « Un cuisinier tout seul ne peut rien faire, je remercie ma brigade, dit-il citant les responsables des postes, les commis et stagiaires qui sont le devenir de notre maison».

«Cette soirée des 50 ans des trois étoiles se révèle forte en émotion», confie Dominique Loiseau. «C’est un symbole de la réussite familiale d'une haute cuisine française. Cette maison incarne ce que les maisons devraient être en province. Ce sont ces valeurs que je souhaite transmettre à mes enfants. ».

la brigade de salle de l'auberge de l'Ill ©Pascal Morgenroth
la brigade de salle de l'auberge de l'Ill ©Pascal Morgenroth
«J’ai travaillé à l’auberge en 1963. Nous étions 7 en cuisine avec 2* Michelin », se souvient Jean Joho. «Je suis revenu en 1976-78 et en 1982-83 pour occuper la place du chef. Je dis toujours que Paul Haeberlin était mon mentor. Cette maison est exceptionnelle. Elle est difficile à expliquer tellement elle a du cœur. Je suis certain que ce soir Paul et Jean-Pierre sont très contents de la soirée, ils avaient toujours à coeur de satisfaire tout le monde, les clients, les voisins, les équipes et bien sur les amis. »

«Quand j’étais plus jeune, je venais chasser avec mon oncle à Andolsheim », se souvient Georges Blanc. « Nous venions régulièrement au restaurant et ce soir, quel plaisir de retrouver le plat emblématique des grenouilles. C’est une adresse mythique ; j’ai été témoin de leur ascension qui inspire plus que le respect.»

«Il y avait beaucoup d’émotion ce soir », souligne Emmanuel Renaut. « C’était un vrai moment d’histoire que nous avons vécu, celle d’une dynastie. Ils sont d’une incroyable gentillesse naturelle, nous sommes toujours reçus royalement, c’est une famille magique tout simplement.»

« La famille incarne les racines et la tradition. Je suis époustouflée par l’union sincère et solide de cette famille», reconnaît Maryse Trama. « Comme elle, je voudrais perpétuer et transmettre notre maison, c’est la finalité de notre métier».

les makis réalisés par les chefs japonais
les makis réalisés par les chefs japonais
«L’auberge de l’Ill a donné les lettres de noblesse à toute la gastronomie alsacienne », relève François Paul, Président du Club Prosper Montagné Alsace. « C’est une vitrine de l’excellence, l’exemple d’une entreprise familiale unie et solidaire. Nous avons une émotion exceptionnelle à chaque fois que nous venons. La famille Haeberlin incarne une perfection, humble et humaniste. »

«J’ai fait mes armes en Alsace, à Illhaeusern », se rappelle Olivier Nasti. «Ils représentent beaucoup pour nous les cuisiniers. Il faut tendre à suivre leur chemin de l’excellence. Je suis en admiration devant leur parcours, leur histoire, ils sont et demeureront des exemples pour les prochaines générations. »

« La famille Haeberlin est un exemple en terme de travail et d’humilité », souligne Serge Schall. « Nous avons une pensé particulière ce soir pour Monsieur Jean-Pierre qui m’a donné envie de rejoindre et de m’impliquer dans les Grandes Tables du Monde et promouvoir les métiers de la salle ».
«50 ans de 3 Etoiles, c’est un exemple à suivre », poursuit Nicolas Stamm, «Nous avons beaucoup de respect et d’admiration pour le travail accompli, et repartons une fois de plus avec plein d’étoiles dans les yeux grâce à la famille Haeberlin. Nous leur en sommes reconnaissants.»

le fois gras truffé en brioche
le fois gras truffé en brioche
« Ce qui est incroyable c’est qu’avec le personnel ils forment une grande famille », s’exclame Marco Arbeit. C’est une histoire d’amour, cela fait plus de 50 ans que je fréquente l'auberge et assidûment ! . J’aime venir ici, sincèrement. A 14 ans, quand j’étais apprenti, je gagnais 15 francs/mois. J’ai cassé la tirelire car c’était mon souhait de la découvrir. La mousseline de grenouille, ...comment venir ici sans la déguster ? Monsieur Paul était un père pour nous.»

«Ce fut une soirée magistrale, qui restera gravée dans les mémoires», admet Joseph Leiser. « Un moment extraordinaire qui pourrait ne plus se reproduire. C’est une première et nous sommes tous extrêmement touchés par cette famille soudée, sa culture gastronomique et les valeurs qu’elle transmet aux clients et à leur personnel. Un exemple à suivre, mais très difficile à suivre. », conclut le président des Chefs d'Alsace.

L'apéritif a été servi dans le jardin avec un Champagne Dom Pérignon 2ème Plénitude 2000

Le homard / caviar Petrossian
Le homard / caviar Petrossian
Le homard breton mi-cuit, mi-mariné au caviar Petrossian servi avec un Riesling Trimbach Clos Sainte Hune 1967


La mousseline de grenouilles (plat créé par Paul Haeberlin en 1967)
fut escortée par un Riesling Faller Domaine Weinbach Alsace Grand Cru Schlossberg 2005 (en jéroboam)

Le filet d'agneau Allaiton d'Aveyron, mille feuilles de pommes de terre et épaule confite aux truffes
Le filet d'agneau Allaiton d'Aveyron, mille feuilles de pommes de terre et épaule confite aux truffes
Le filet d’agneau Allaiton d’Aveyron accompagné d’un mille feuilles de pomme de terre et d’épaule confite aux truffes fut marié avec un Château Latour Pauillac 1er Grand Cru classé 1996 (en magnum)

L'incontournable La pêche Haeberlin fut servi avec le Champagne Dom Pérignon 2006

la gourmandise au chocolat "Mokaya" et au cognac de Hennessy Paradis Impérial
la gourmandise au chocolat "Mokaya" et au cognac de Hennessy Paradis Impérial
La gourmandise au chocolat « Mokaya » aux poires et cognac Hennessy Paradis Impérial fut mariée avec un Cognac Hennessy Paradis Impérial


le menu accord mets/vins de la soirée
le menu accord mets/vins de la soirée

Madame Marie en Cuisine près de Jean-Paul Bostoen
Madame Marie en Cuisine près de Jean-Paul Bostoen
La soirée a été ponctuée par un feu d'artifices tiré depuis des barques sur l'Ill, ajoutant si besoin était, une note de féérie supplémentaire. "Magique", "historique", "remarquable", "fabuleux", les superlatifs ne manquaient pas aux invités pour exprimer toute l'émotion ressentie dans la soirée, la joie d'être présents mais aussi pour témoigner tout le respect, l'amour et l'amitié qu'ils portent à la famille Haeberlin depuis plus d'un demi-siècle.

Si l'auberge de l'Ill a fêté ses noces d'or avec le guide Michelin, de nombreux gourmets ont célébré en simultanée leurs noces d'or avec la famille Haeberlin, renouvelant chaque année leurs voeux de bonheur d'y retourner, la fidélité sans faille à la cuisine de l'auberge, des plats mythiques comme le saumon soufflé, la mousseline de grenouilles, la truffe sous la cendre, la pêche Haeberlin, aux créations inédites, mais aussi tout l'amour porté aux membres de la famille, qu'ils ont vu grandir, s'épanouir, disparaitre, commémorant à chaque instant les souvenirs heureux et marquants.

le gâteau des 50 ans de 3 étoiles Michelin aux quetsches d'Alsace ©Pascal Morgenroth
le gâteau des 50 ans de 3 étoiles Michelin aux quetsches d'Alsace ©Pascal Morgenroth
La famille Haeberlin incarne l'ADN de la cuisine alsacienne, française et internationale. Un modèle de réussite familial, entrepreneurial dans le respect inconditionnel des clients et du personnel, des valeurs de solidarité, d'estime et de valorisation de notre métier.
Longue vie à l'auberge de l'Ill pour les siècles à venir.

CLIQUER ICI pour voir le film projeté dans le jardin au cours de la soirée

Par Sandrine Kauffer
crédit photos Pascal Morgenroth et Cook & Shoot / Nouvelles Gastronomiques



Auberge de l´Ill
2, rue de collonges au mont d´or
68970 illhaeusern
tel.: 0033.3.89.71.89.00
www.aubergedelill.com

RELIRE


Cliquer sur le visuel pour voir plus de photos










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires