3 questions à David Sinapian Président des Grandes Tables du Monde


Le 13 octobre 2014, David Sinapian de la Maison Pic à Valence vient de succéder à Marc Haeberlin à la présidence des Grandes Tables du monde pour un mandat de 5 ans. La même semaine, Anne-Sophie Pic recevait le prix du rayonnement français 2014 dans la catégorie gastronomie, annonçant en simultanée l’ouverture d'un prochain restaurant à New-York sur le modèle de la Dame de Pic.

L’Assemblée Générale et les élections des Grandes Tables du Monde se sont déroulées au Bristol à Paris. Le bureau s'est renforcé de trois nouveaux entrants: Jean-François Piège, à la vice-présidence avec Serge Schaal (Premier Vice-président), Laurent Gardinier au poste de trésorier et Yannick Alléno, assesseur.


3 questions à David Sinapian Président des Grandes Tables du Monde
Ce soixantième anniversaire de la prestigieuse assemblée qui rassemble 167 membres répartis dans 24 pays sur les 5 continents était dédié à la mémoire de Jean-Pierre Haeberlin. Lors de la conférence de presse, David Sinapian a expliqué les motivations sa candidature, les valeurs qu'il défendait et les outils mis à disposition pour développer la marque des Grandes Tables du Monde.

Un congrès dédié à Jean-Pierre Haeberlin.

Ce 60ème congrès a rendu hommage à Jean-Pierre Haeberlin, l’oncle de Marc Haeberlin (auberge de l'Ill) et le président des Grandes Tables du Monde 1972 à 1996. "C'était un restaurateur exceptionnel, un homme formidable aimé de tous et un exemple pour moi", a souligné David Sinapian. "Cétait un homme humble, au service de l’association et je l’ai beaucoup admiré", confie le 5ème Président des GTM.

Jean-Pierre Haeberlin avec Danielle Baumann devant le Portrait de Monsieur Paul à l'auberge de l'Ill © Thierry Vallier
Jean-Pierre Haeberlin avec Danielle Baumann devant le Portrait de Monsieur Paul à l'auberge de l'Ill © Thierry Vallier

David Sinapian explique : "Marc Haeberlin avait demandé à Anne-Sophie Pic d’entrer dans le bureau des Grandes Tables du monde, mais comme elle était souvent affairée, je la remplaçais lors des réunions. En 2009, j'ai été élu officiellement à la vice-présidence de l’association. Par la suite, Marc Haeberlin m’a convaincu de lui succéder et m’a préparé à cette mission depuis deux ans", révèle David Sinapian. Il poursuit : "Les familles Pic et Haeberlin ont depuis toujours été unies. Jacques Pic, Paul et Jean-Pierre Haeberlin étaient liés par une sincère amitié et se retrouvaient chaque été à Illhaeusern (relire l’ITW d’Anne-Sophie Pic ).

Les marques d'estimes alsaciennes/valenciennes se perpétuent puisqu’en 2012, la Fourchette des Ducs à Obernai et la Maison Pic à Valence ont scellé leur amitié par un jumelage gastronomique. ( relire ICI )
Nicolas Stamm, David Sinapian, Anne-Sophie Pic et Serge Schaal ©SandrineKauffer
Nicolas Stamm, David Sinapian, Anne-Sophie Pic et Serge Schaal ©SandrineKauffer

Les valeurs de l’association

Pour préparer son discours de candidature exposé lors de l’assemblée Générale, David Sinapian a revisionné une cassette vidéo de la sortie de printemps qui avait eu lieu à Valence en 1989. "Je me suis replongé dans cette ambiance. Mes beaux-parents étaient des membres actifs de l’association depuis 1978", raconte David Sinapian."Mes beaux-parents avaient organisé trois journées d’exception à Valence… et on m’en parle encore aujourd’hui. C’est cet esprit de confraternité, d’amitié et de solidarité que nous souhaitons faire perdurer et que je souhaite défendre", précisant que les Grandes tables du Monde n'est pas une association de chefs de cuisine mais de familles de restaurateurs.

Si parmi les premiers critères de sélection, 2* Michelin sont nécessaires ainsi qu'une cotisation de 3000€/an, la suppression d’un macaron n’entraîne pas automatiquement l'exclusion du membre, à condition qu'il perpétue les valeurs de traditions et de qualité chères à l'association. David Sinapian cite l' exemple de la Tour d’Argent à Paris membre fondateur avec Prunier, Taillevent, Maxim’s, Lasserre, et le Grand Véfour. D'ailleurs 4 de ces maisons mytiques ont réalisé le dîner de gala anniversaire ( relire ICI

Développer la marque des Grandes tables du Monde

En 1990 Tradition et Qualité devient les Grandes Tables du Monde sans en perdre la quintessence de son esprit. Ses valeurs sont incarnées par le Coq Français, fervent défenseur du patrimoine culinaire et chargé de promouvoir tous les métiers de la restauration : cuisine, salle et gestion. David Sinapian a rappelé que les membres sont opposés à toute fusion ou absorption par une autre association.
3 questions à David Sinapian Président des Grandes Tables du Monde

Pour développer la marque et la faire connaître du grand pulic, un nouveau blog est mis en ligne: blog-lesgrandestablesdumonde.com pour faciliter les échanges entre les membres, faire découvrir les maisons, leurs coulisses, et ceux qui les font vivre. "Nous avons une marque magnifique et nous sommes les garants de son avenir", s'exclame le nouveau président. "Nous souhaitons que le blog mette en valeur les métiers de l'hôtellerie et de la restauration, mais aussi les artisans des arts de la table ou de l’art floral".

S’appuyant sur les réseaux sociaux, les Grandes Tables du Monde comptablisent en moins de deux ans, 6000 fans sur la page Facebook, 2000 abonnés surTwitter et 3000 abonnés sur Instagram.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©Sandrine Kauffer et DR

RELIRE


cliquer sur le visuel pour aller sur le nouveau blog

3 questions à David Sinapian Président des Grandes Tables du Monde

Cliquer sur le visuel pour voir les photos du Congrès

3 questions à David Sinapian Président des Grandes Tables du Monde









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires